Des ados parfaits

Yves Grevet

Syros (Mini Soon +) 2014

Olaf, commença Charlotte, je m'excuse de le dire comme ça, mais je ne l'aimais pas trop. Il faisait partie de ceux qu'on appelle les "robots de la classe" comme Anatole, Alexis ou Célia, des intellos intelligents, qui ne parlent jamais aux autres, qui ne rigolent pas , sauf Olaf hier, mais c'était la première fois.

Anatole et Célia appartiennent au petit groupe que les autres adolescents surnomment les « robots de la classe ». Ils travaillent très bien, ne posent aucun problème à leurs parents, fréquentent peu les autres et semblent tout simplement parfait. Mais lorsque l’un d’entre eux disparaît, Anatole et Célia commencent pour la première fois à poser des questions et même à braver des interdits.


Le roman est court et efficace. Toute l’histoire est placée sous le signe du mystère. On suit avec passion le cheminement d’Anatole et de Célia qui n’ont jamais rien remis en cause et n’ont même jamais pensé qu’ils pouvaient le faire. Comme eux, on se demande d’où vient leur particularité, comme eux, on est horrifié par la réponse…


On retrouve des thèmes chers à Yves Grevet : l'école, la lutte entre suivre les règles ou sortir du rang...



Proposé par Virginie

Écrire commentaire

Commentaires : 0