L'heure rouge

Marie-Astrid Bailly-Maitre, Antoine Guilloppé

L'élan vert, 2010

Mine la souris a rendez-vous.

Rendez-vous avec le loup.

Il se fait tard. Le vent couche l'herbe et agite les moustaches de Mine

La souris a rendez-vous avec le loup. De son coté, le loup va l'attendre sous le grand arbre.

Tous les animaux qui la croisent préviennent l'imprudente souris : le loup n'est pas loin. Mais la souris continue son chemin.


On suit la petite souris avec inquiétude. Elle semble confiante mais les autres animaux ne le sont pas et on sait que le loup s'est tapi dans l'ombre.

Puis surprise, l'album bascule en un jeu d'ombre chinoise entre les deux animaux. On partage ce moment de complicité. On s'amuse avec les animaux à retrouver dans les illustrations l'animal qu'ils forment en ombre chinoise.. Quand on lit l'album à un enfant, on peut juste le laisser finir certaines phrases pour qu'il dise lui-même quel est l'animal qui est mimé.

Le texte et les illustrations se répondent à merveille. Comme souvent, Antoine Guilloppé joue sur le noir et blanc et les ombres. Ici, ça prend un sens particulier.

L'album est particulièrement soigné. Sur la page de garde de l'album, il fait jour et le loup sort du bois pour rejoindre l'arbre où il a rendez-vous. Sur la toute dernière page, alors que l'histoire est finie, il fait nuit. Sous le ciel étoilé, on voit le loup et la souris repartir de là où ils sont venus. Entre temps, le ciel, en fond, change de couleur au fur et à mesure que la soirée avance. On passe par du rose vif, du vert, de l'orange, du rouge...

Le texte finit sur le rendez-vous que les deux complices se fixent pour le lendemain. Je l'ai compris comme une invitation à lire et relire ce très bel album.

Proposé par Virginie