Flora et Ulysse

Kate DiCamillo, K. G. Campbell

Les grandes personnes, 2014

Il se sentait dans une forme éblouissante. Fort, intelligent et plein de capacités... mais aussi : affamé

Notre écureuil avait très très faim.


Flora est une petite fille cynique qui aime les bandes dessinées. Lorsque sa voisine aspire Ulysse un écureuil et qu'à la suite de cela, Ulysse développe des pouvoirs, Flora en est sûre, c'est devenu un super-héros et ensemble, ils vont arrêter les méchants.


Le texte est accompagnée de planches de BD. Cela donne beaucoup de rythme à l'ensemble. Texte et illustrations se répondent bien. Ca va beaucoup plaire aux enfants.


Le roman est très drôle. L'idée de départ : un écureuil après avoir été aspiré acquière de nouvelles compétences est vraiment amusante. 

On trouve de l'humour :

dans les pensées de l'écureuil qui oscille entre poésie et "quand est-ce qu'on mange"

dans les pensées de Flora qui se réfère constamment à une bande dessinée avec super héros et à son supplément " toutes sortes de choses horribles peuvent vous arriver"

Dans la description des personnages secondaires gentiment farfelus.

dans les situations ( l'attaque de Georges Buckman par un gros chat avec l'intervention de l'écureuil devenu super héros m'a beaucoup fait rire et ce genre de scènes se répètent.

Bref, on trouve de l'humour partout.


Mais ça va plus loin. Flora est un personnage sensible qui ne vit pas bien la séparation de ses parents. Elle a même l'impression que sa mère lui préfère une lampe.  Et que dire de William Spiver son petit voisin qui ne s'entendant pas avec son beau-père se retrouve chez sa tante ? 

Les situations des personnages sont vraiment critiques. D'ailleurs par moment, on assiste à de mini séance de psychologie notamment avec voisine qui comprend tout.

C'est touchant.


Le roman oscille entre humour et tendresse. C'est très réussi.


Consulter le site de Kate DiCamillo et celui de KG Campbell (en anglais tous les deux)

Proposé par Virginie

Écrire commentaire

Commentaires : 0