Il suffit parfois d'un cygne

Emilie Chazerand, Nicolas Gouny, Jean-Marco Montalto

La souris qui raconte

Depuis une semaine, il y a une nouvelle dans ma classe. Elle a un prénom qui plairait à papa : elle s’appelle Colombe

bruit des oiseaux

Balthazar vit avec son papa qui est ornithologue. Sa mère est partie quand il était petit, une situation qu'il ne vit pas très bien.

Dans sa classe arrive une petite nouvelle : Colombe. Tout de suite, Balthazar comprend que Colombe a un chagrin comparable au sien. Il décide de se lier avec elle.

L'histoire est très jolie. Le début où Balthazar parle de l'abandon de son père est vraiment sans concession. Les choses s'adoucissent avec l'arrivée de Colombe.

J'aime bien les illustrations, elles sont belles, nuancées, un peu pales mais ça va bien avec l'histoire.

L'originalité de l'histoire vient surtout des jeux de mots autour des oiseaux. Je ne pensais pas qu'il y ait autant de vocabulaire et d'expression qui utilise les "mots d'oiseaux". C'est très chouette (oh, voilà que j'y met aussi ^^)

L'autre originalité vient du fait que l'album est un livre numérique et interactif. L'interaction se concentre surtout sur le son. A chaque page, on entend différents bruits d'oiseaux et ça plonge le lecteur dans l'ambiance de cette histoire qui tourne autour des oiseaux.

Livre interactif

La souris qui raconte est venue lire l'histoire aux enfants de la bibliothèque lors d'une heure du conte numérique. Ca a été un grand succès.

Ça a beaucoup plu. aux enfants Ils se sont intéressés à l'histoire et se sont amusés à interagir.

Nous avons ensuite fait un petit atelier d'origami. Chaque enfant est reparti avec son pliage.

Les livres d'origami ont été empruntés en grand nombre ce jour là !

Écrire commentaire

Commentaires : 0