Une vie d’escargot

Anne Cortey, Janik Coat

editeur, année

La toundra, c'est grand, très grand et un peu vide aussi. 

Andreï n'a pas de voisin. Il est toujours seul.

escargot littérature jeunesse

Andreï, l’escargot mène une vie solitaire et un peu triste dans la toundra. Un hiver, il rêve à un ailleurs plus colorés et chaleureux… 

Une histoire un peu mélancolique pour un escargot qui va au bout de ses rêves. Le texte est ciselé et tout sonne bien. On a presque envie de le chuchoter. 

 Les illustrations sont magnifiques jouant tantôt sur le blanc, tantôt sur la couleur. 

Andreï qui n'a pourtant que deux tout petits yeux et une bouche est extrêmement expressif. Pourtant, on se sent bien avec lui lorsqu'il se prélasse au chaud dans sa maison, un peu triste pour lui lorsqu'il regarde son miroir dans une flaque...  

L’album finit sur une jolie note pleine d’espoir avec tout de même une petite touche de ce spleen qui traverse l’album.

Escargot

Consulter le site de Janik Coat

Proposé par Virginie

Écrire commentaire

Commentaires : 1