Huit saisons et des poussières

Séverine Vidal, Anne Montel

Les P'tits bérets (À grands pas) 2014

Amos s'approche de son père, s'assoit par terre à ses pieds. Il ne dit rien, il attend. Ca dure des tas de secondes, et puis ça dure des heures très longues. Pas un mot. Juste le souffle du père, près de lui. Un miracle.

Séverine Vidal

Après deux ans, un mois et seize jours d’absence, Huit saisons et des poussières, Simon, le père d’Amos et de Sarah rentre chez lui.

Ce retour empreint de douleur, de mystère et de joie retenue… enferme le père dans le monde du silence et de la solitude. Seuls, quelques sourires ponctuent le temps qui passe.

Mais un jour, la souffrance d’Amos est trop forte. Il s’enfuit et se réfugie en haut de son arbre. Son père le retrouve, grimpe sur l’arbre et lui ouvre son cœur, enfin… Epuisés par ces retrouvailles bavardes pleines d’amour et de rires, le fils et le père s’endorment tendrement. La vie reprend…

Un beau roman sur la Seconde Guerre mondiale, une belle leçon d’humanité.

Consulter le site de Séverine Vidal

Proposé par Sylvie

Écrire commentaire

Commentaires : 0