Cette nuit-là au musée

Isabelle Simler

Editions courtes et longues, 2016

 Comme chaque soir, le musée s'endort entre le Rhône et la Saône.Les derniers visiteurs partent. Tout est en ordre. Les gardiens ferment les portes.A l'étage des fossiles et des coquillages, rien ne bouge...Sous la lumière qui disparaît, la carapace des coléoptères brille encore.Chez les papillons, les ailes multicolores se frôlent et... le citron de Provence s'échappent.

 

Dans la nuit, une fois les visiteurs partis, tout est calme et silencieux au musée de confluence. Mais un papillon prend son envol, il passe de salle en salle et soudain tous s'éveillent. C'est un nuit de fête qui commence.

 

Le texte est très poétique. Peu à peu, toutes les espèces d'animaux mais aussi les squelettes d'animaux préhistoriques, les pierres... se mêlent pour une grande fête. On sent bien qu'il s'agit d'un moment qui échappe à tout, un moment de fête, un moment de magie

 Mais surtout les illustrations sont magnifiques. On retrouve la manière si particulière de dessiner en multipliant les traits fins et colorés d'Isabelle Simler.

Dans cet album, il y a tout un jeux entre le bleu nuit et le jaune citron du papillon qui semble éclairer toutes les pages.

J'ai pensé bien sûr à l'heure Bleue mais c'est encore un peu différent. La nuit est finalement peu présente, on s'attarde surtout sur les animaux très lumineux.

Au petit matin, les animaux vont admirer le lever du soleil. Le lecteur en profite aussi !

La fin est très jolie aussi, tout le monde reprend sa place à une exception prêt.

 

A chaque album d'Isabelle Simler, c'est un émerveillement. 

 

Proposé par Virginie

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    anonse (samedi, 09 septembre 2017 10:18)

    choliambiczny