Fourmidable

Jo Hoestlandt

Thierry Magnier, 2016

 Le puceron protesta un peu, il n'avait pas prévu ça pour sa journée, il pensait flemmarder sur le laurier, y boire la rosée du matin, et prétendait avoir rendez-vous avec une puceronne, mais les deux fourmis le transportèrent dans la fourmilière, sans l'écouter. Au début, il bouda un peu, de sorte que 68 l'appela Bouda.

 

Une  fourmi 68 mène une vie bien rangée de fourmi, une vie de travail et de sérieux. Mais un jour, elle ramène dans la fourmilière un puceron grognon. Tous les deux sympathisent et leur conversations amènent petit à petit la fourmi à remettre sa vie en question.

 

Une petite fourmi découvre l’amitié, puis se rend compte que sa vie n’a pas d'intérêt et part vivre une vie pleine d’aventure.

Un roman court qui se lit très facilement avec une histoire toute jolie. Le texte sonne vraiment bien avec plein de petites touches d'humour. On retrouve dans le roman des petites répétitions de situation inversée comme pour montrer que peu à peu, la fourmi adopte la vision du puceron.

Un roman plein de charme.

 

Proposé par  Virginie

Écrire commentaire

Commentaires : 0