Finalement, c'était moi la plus heureuse

Rose Lagercrantz, Eva Eriksson

L'école des loisirs, 2016

Dunne déglutit et elle sent dans tout son corps combien elle pourrait sombrer (ou basculer) dans le malheur pour toujours.

La fin de l'année arrive et finalement malgré le départ de sa meilleure amie et deux pestes qui l'ont malmené, Dunne ne s'en est pas si mal sortie. Elle a déjà prévu une belle robe pour son dernier jour d'école. Mais voilà que son père a un grave accident et qu'il est hospitalisé, inconscient.

 

On retrouve Dunne, petite fille attachante et positive. Dans ce troisième tome, on en apprend plus sur la disparition de sa mère.

Malgré tout son optimisme, la petite Dunne est touchée par l'accident de son père et se permet même un caprice qui se révèle finalement être une bonne idée.

Ce petit roman est incroyablement émouvant. Dunne est vraiment un personnage touchant.

Les illustrations comme dans les deux premiers tomes apportent beaucoup de tendresse au roman.

Proposé par Virginie

Écrire commentaire

Commentaires : 0